fbpx

Bien que le concept de la pleine conscience n’ait été adopté que récemment dans la
psychologie occidentale, c’est une pratique ancienne que l’on retrouve dans toute une
gamme de philosophies orientales, y compris le bouddhisme, le taoïsme et le yoga. La
pratique de la pleine conscience consiste à prendre délibérément conscience de « l’ici et
maintenant » avec ouverture d’esprit, intérêt et réceptivité, tout en vous concentrant sur le
moment présent. C’est l’art de porter intentionnellement attention à votre vie, sans porter de
jugement.

Il a été démontré que les interventions basées sur la pleine conscience sont bénéfiques
pour de nombreuses conditions psychologiques et physiques comme la douleur chronique,
la dépression, l’anxiété, la toxicomanie et les troubles de la personnalité. Il a aussi été établi
que c’est un facteur puissant dans la réduction du stress, chez les enfants comme chez les
adultes.

Cela peut sembler facile, mais la pratique de la pleine conscience exige de l’entraînement.
Cependant, en vous souvenant de vous réserver des petits moments calmes et paisibles
au beau milieu d’une journée occupée, vous pouvez apprendre à maîtriser votre esprit et à
demeurer dans le moment présent. Voici quelques moyens simples pour commencer :

Respirez

Parfois, respirer de façon consciente pendant cinq secondes peut faire toute la différence.
Cela apporte plus d’oxygène à notre cerveau, calme notre corps et peut aider à éclaircir nos
idées et à donner le ton au reste de la journée.

Développez des habitudes inhabituelles

Commencez à porter attention aux petites tâches que vous accomplissez chaque jour,
par exemple vous brosser les dents, prendre votre douche, faire la lecture à votre enfant
ou prendre l’autobus. Concentrez-vous sur le son, l’odeur, le goût et la sensation de ces
activités.

Marchez avec pleine conscience

En vous rendant à la cuisine, à l’école, au dépanneur du coin ou à votre voiture, essayez de
ralentir. Marchez avec intention, simplement pour l’amour de marcher. Inspirez, expirez et
éprouvez la sensation de vos jambes qui bougent, de vos pieds qui touchent le sol, de l’air
qui entre dans vos poumons et en ressort.

Attendez avec pleine conscience

Il existera toujours des circonstances où vous devrez attendre en ligne ou serez pris dans
un bouchon de circulation. Évitez de vous frustrer; utilisez plutôt ce temps d’attente comme
une occasion de pratiquer la pleine conscience. Pendant que vous attendez, portez votre
attention sur votre respiration. Concentrez-vous sur vos alentours, faites l’inventaire de ce qui va bien dans votre vie.

Pratiquez la gratitude

Chaque jour, prenez quelques minutes pour réfléchir aux choses pour lesquelles vous êtes
reconnaissante ou reconnaissant. Même quand vous vivez des moments difficiles, soyez
reconnaissante ou reconnaissant pour les défis apportés par cette difficulté.

Courte et agréable

Des instants de pleine conscience courts et productifs peuvent vous procurer plus de
bienfaits et de calme que d’essayer de vous imposer de longues séances de méditation.
Même en ne la pratiquant que quelques minutes par jour, vous pouvez réussir à atteindre le
bon état d’esprit.

Au début, la méditation de la pleine conscience peut sembler compliquée, mais elle ne l’est
pas nécessairement. C’est simplement une façon de vivre dans le moment présent, sans
se soucier de l’avenir ou ressasser le passé. Elle nous permet de vivre le moment présent
dans toute sa vitalité et sa joie, avec la capacité d’être à l’aise avec notre propre présence
et d’en être satisfaite ou satisfait.

 

Share